Guide des droits et des démarches administratives

Décès d'un demandeur d'emploi : qui peut percevoir l'allocation décès ?
Question-réponse

Une allocation décès peut être versée à la personne qui vivait en couple avec le demandeur d'emploi décédé.

Le demandeur d'emploi décédé devait être en cours d'indemnisation ou en période de différé d'indemnisation ou de délai d'attente.

La personne qui vivait en couple avec le demandeur d'emploi décédé doit contacter par courrier l'agence Pôle emploi dont dépendait le demandeur d'emploi. Le courrier doit comporter

  • le numéro de dossier du demandeur d'emploi décédé,

  • une copie de l'acte de décès

  • et la demande de versement de l'allocation décès.

La somme est versée en 1 seule fois. Elle est égale à 120 fois le montant journalier de l'allocation dont bénéficiait ou aurait bénéficié le défunt (soit environ 4 mois d'allocations chômage).

S'il y a des descendants, il faut ajouter une majoration pour chaque enfant à charge. Cette somme vaut 45 fois le montant quotidien brut (soit environ un mois et demi d'allocations chômage). Par exemple, un demandeur d'emploi décédé percevait une allocation journalière de 30 € et avait 2 enfants à charge. Le montant versé à la personne avec qui il vivait en couple sera calculé ainsi : 30 x 120 + 30 x (45 x 2) = 6 300 €.

Modifié le 18/09/2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr